Alimentation

Les hormones de la faim : Ghréline et leptine

Dans cet article, je vais vous parler hormones, et plus précisément des hormones qui gèrent notre faim : la ghréline et la leptine.

Petite présentation de chacune d’elle : 
La ghréline est l’hormone digestive qui stimule la faim. Elle est produite et sécrétée dans l’estomac. Sa concentration sanguine est maximale avant les repas et baisse après ingestion des aliments. 
Vous l’avez compris, la ghréline est responsable de la sensation de faim. 

La leptine est une hormone fabriquée par nos cellules graisseuses. On l’appelle aussi « hormone de la satiété » et elle est étroitement liée à la fonction de régulation des réserves de graisse dans notre organisme. Elle régit aussi l’appétit (message de satiété, en gros, stop, on a assez mangé ^^) et module la sensation de faim.

Comment fonctionnent des deux hormones ? 
La ghréline et la leptine sont des hormones antagonistes (opposées). La leptine est sécrétée la nuit tandis que la ghréline l’est le jour. 
Pour faire simple, la ghréline nous dit « Hey, j’ai faim ! » tandis que la leptine nous dit « c’est bon, on a assez mangé » 
Quand une belle harmonie règne entre les deux, tout va bien 🙂

Mais… il y a souvent un mais 
Certains troubles peuvent rompre ce bel équilibre.

Par exemple, un sommeil insuffisant et/ou de mauvaise qualité. Les concentrations de leptine et ghréline vont se modifier : on va avoir faim, on va perdre la sensation de satiété et c’est l’engrenage…
Avez-vous remarqué comme vous avez plus (+) faim lorsque vous avez passé une mauvaise nuit et que vous êtes fatigués ?

Il a été également établi un lien entre obésité et résistance à la leptine (c’est-à-dire que le message stop ne se fait pas).
Comme je vous l’expliquais un peu plus haut, ce sont les cellules graisseuses qui produisent la leptine. Les personnes obèses ont donc un niveau de leptine plus élevé. Le message devrait pourtant être clair pour l’organisme me direz-vous : le cerveau devrait entendre que les stocks d’énergie sont importants et donc générer le message de satiété. 
Mais c’est justement là où le problème réside : il y a un dysfonctionnement du signal de la leptine, c’est-à-dire qu’il y a trop de leptine mais le cerveau ne la « voit » pas. 
C’est ce qu’on appelle la résistance à la leptine. 

Une autre cause probable du déséquilibre est l’inflammation, qu’elle soit chronique ou passagère. Elle peut aussi causer une résistance à la leptine. 
Il convient d’avoir une alimentation équilibrée (et surtout non inflammatoire) mais aussi de maintenir un niveau de stress le plus bas possible pour réduire considérablement cette inflammation.

Et pour la ghréline ?
Les cellules qui produisent la ghréline ont des horloges circadiennes qui déclenchent l’appétit en anticipant l’arrivée de la nourriture. 
Donc ? 
Si vous mangez tout le temps, votre sécrétion de ghréline ne sera pas régulée et vous aurez probablement faim n’importe quand. 
En revanche, si vous prenez vos repas à heures régulières, vous allez respecter ce rythme circadien et ainsi limiter cette sensation de fringale.

Pour conclure, je vous dirais qu’il est important de respecter cette harmonie naturelle entre les deux hormones. 
Des conseils qui vont vous paraître basiques (mais parce qu’ils le sont 🙂 ) :
Avoir un sommeil de qualité, des heures de repas régulières, gérer son stress et aussi écouter son corps sur la notion de « j’ai faim » « j’ai plus faim ». Évitez vraiment de manger si la faim n’est pas là.

Je reste disponible si vous avez des questions 🙂 
N’hésitez pas à m’envoyer un mail à l’adresse suivante ou à utiliser la fiche contact : sophie.boudier@yahoo.com



Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :