Gemmothérapie : Le noyer

En gemmothérapie, le noyer (Juglans regia) est un excellent régénérant du pancréas et de la rate.
Le pancréas est notamment l’organe qui sécrète les substances indispensables à la régulation de la glycémie, le taux de sucre dans le sang.
Lors d’un excès de sucre, le pancréas se fatigue et peine à gérer la glycémie, c’est alors que se déclare le diabète.

Le noyer permet de soutenir, de dynamiser et de régénérer le pancréas et est donc l’un des bourgeons majeurs du diabète, en particulier le diabète gras de la cinquantaine chez les personnes généralement en surpoids, gros mangeurs.
Il permet de soulager les pancréas fatigués ou ayant souffert comme après une pancréatite chronique par exemple. Il agit aussi sur les coups de fatigues, les fringales, les malaises dues à l’hypoglycémie qui peuvent être le symptôme d’un mauvais fonctionnement du pancréas.
Le macérât de noyer a également une action très bénéfique sur la flore intestinale qu’il restaure. Il est donc conseillé d’effectuer une cure annuelle. Il peut aussi être conseillé en cas d’intoxication médicamenteuse, de diarrhées post antibiotiques qui dégradent la flore.
Une flore restaurée conduit à une bonne vitalité générale. Antibiotique naturel, 
anti-allergique et anti-infectieux, le noyer agit sur les défenses immunitaires et dynamise l’organisme pour lui permettre d’avoir une meilleure résistance face aux virus et aux germes.
Au niveau circulatoire, ce macérât améliore la circulation artérielle et évite les stases veineuses. De plus, il est dépuratif du sang. Il agit aussi sur la peau, notamment sur les maladies auto-immunes dermatologiques (psoriasis, lupus, sclérodermie) et les dermatoses infectées (eczéma infecté, impétigo).
Pour finir, le noyer est un protecteur vasculaire efficace.

Utilisations :

Diabète gras, mauvais fonctionnement du pancréas

Pancréatite chronique, coups de fatigues, fringales, malaises

Flore intestinale dégradée, intoxication médicamenteuse, diarrhées post antibiotiques

Défenses immunitaire affaiblies

Mauvaise circulation artérielle, stases veineuses

Maladies auto-immunes dermatologiques (psoriasis, lupus, sclérodermie), dermatoses infectées (eczéma infecté, impétigo)

Conditions d’utilisation

Conditions d’utilisation et précautions d’emploi

  • Interdite aux femmes enceintes et allaitantes
  • Interdite aux enfants de mois de 3 ans
  • À prendre en dehors des repas 3 fois par jour, entre 5 et 15 gouttes par jour (macérât concentré) ou entre 50 et 150 gouttes par jour (macérât dilué D1)
  • Cures de 3 semaines, renouvelées 3 fois, avec une interruption d’une semaine entre chaque.

Association possible

Il est recommandé de prendre le bourgeon de noyer séparément, afin de ne pas risquer de diminuer l’efficacité d’autres bourgeons.
Vous pouvez par exemple prendre le noyer le soir, et vos autres bourgeons en début de journée. Ou alterner un jour le Noyer, un autre jour les autres bourgeons, et ainsi de suite.

N’hésitez pas à consulter un naturopathe spécialisé en gemmothérapie qui vous donnera les meilleurs bourgeons adaptés à votre cas.

Sources :
Photo : pixabay
compagnie des sens
Nature en tête
Gemmothérapie : les bourgeons au service du bien être

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s