La cure de printemps

Il est là ! On l’a attendu impatiemment et il est là : Le printemps 😊

Même s’il est signe d’éveil de la nature, cela ne veut pas forcément dire que nous allons tous ressentir une grande vitalité et paradoxalement, c’est même souvent le contraire : fatigue, moral dans les chaussettes, traits tirés, sommeil chaotique…
Après l’hiver, le corps est fatigué par les toxines accumulées : alimentation plus riche et souvent moins d’activité physique en extérieur en sont souvent la cause.

Un moyen efficace de remettre les pendules à l’heure ? Une petite cure detox de printemps.
C’est une technique naturo simple à mettre en place, avec de très bons résultats.
Elle va vous permettre de nettoyer votre sang, purifier votre corps, éliminer les toxines et toxiques et surtout, renforcer votre organisme qui pourra ainsi faire face bien plus facilement.

Si vous avez envie de faire un vrai travail en profondeur, je vous conseille vivement de vous tourner vers un naturopathe qui vous accompagnera individuellement et vous proposera un programme adapté à votre tempérament et surtout votre vitalité actuelle. Il est tout à fait contre productif de se lancer dans une detox « trop hard » si votre organisme n’est pas capable de suivre.

J’insiste aussi sur un point important : comme son nom l’indique, il s’agit d’une cure, elle doit donc être faîte sur un temps donné : 21 jours est souvent un délai suffisant pour obtenir de bons résultats.

Alors, comment faire un petit nettoyage de printemps, doux et accessible à tous ?
(Si vous sentez que vous êtes très fatigués, ne vous lancez pas, prenez conseil, la cure pourrait vraiment être néfaste)

Le drainage avec les plantes :

1 – On va choisir des plantes qui vont effectuer un nettoyage doux des émonctoires, à savoir :

La sève de bouleau (fraîche surtout, à boire le matin, à jeun) :  Grâce à ses propriétés drainantes et diurétiques, elle favorise l’élimination des déchets organiques. Ses bienfaits dépuratifs sont également reconnus pour améliorer les problèmes de peau (acné, eczéma) souvent liés aux reins saturés de toxines. La sève de bouleau a également prouvé ses bienfaits pour apaiser les troubles urinaires et les rhumatismes. Elle a aussi une très bonne action sur la rétention d’eau.
Riche en minéraux et en oligo-éléments, elle nous aide à recharger les batteries au sortir de l’hiver. Le magnésium et le lithium rééquilibrent l’humeur et font disparaître les petites baisses de moral hivernales. Le calcium et le phosphore renforcent les os et les dents tandis que le silicium protège les articulations et préserve de l’ostéoporose. Quant au potassium, il rééquilibre le rythme cardiaque et régule la circulation sanguine. Enfin, la vitamine C et le sélénium sont des antioxydants qui luttent naturellement contre le stress oxydatif et préservent les cellules du vieillissement prématuré.

Vous pouvez la commander sur internet (attention, soyez vigilant, prenez bien de la sève de bouleau fraîche, qui est normalement récoltée en mars) ou dans les boutiques bio.
Je reste une grande fan de la sève de bouleau ! 😊

Vous pouvez aussi vous tourner vers un mélange de plantes :
artichaut, radis noir, pissenlit, bardane…Ils sont souvent proposés en gélules ou en liquide concentré à diluer dans un verre d’eau.

Et enfin, un autre de mes chouchous, l’aubier de tilleul :
C’est un excellent drainant, qui va, de façon très douce, avoir une vraie action sur les émonctoires. Riche en sels minéraux et en oligo-éléments, il apporte les éléments essentiels pour se nettoyer sans risquer la déminéralisation.
Il serait trop long d’énumérer les nombreux principes actifs contenus dans l’aubier de tilleul. Leur synergie a pour effet de remettre le foie en état en augmentant sa capacité à filtrer les déchets et les toxines dans le sang. Il a par ailleurs des actions cholérétiques, c’est-à-dire qu’il optimise la sécrétion régulière de la bile, ce qui est favorable aux personnes dont la digestion est lente et difficile. C’est aussi un véritable dissolvant de l’acide urique qui, lorsqu’il est en excès, provoque goutte et calculs rénaux. Ainsi, les goutteux peuvent aussi en consommer. C’est enfin un puissant allié pour résoudre les problèmes de rétention d’eau et gommer la cellulite.
(Je vous conseille de prendre cette marque : La gravelline)

2 – Afin de mener à bien votre cure de drainage, il faut absolument alléger votre alimentation :

On élimine pendant cette période :

Sucres sous toutes ses formes, les gras saturés (lait et produits laitiers, viandes grasses, produits industriels…), les glucides (on remplace si besoin par des glucides complets ou semi complets), le café, l’alcool.

On limite :

Les protéines animales, en préférant les poissons (surtout les gras pour les Oméga3 : maquereaux, sardines…), les viandes blanches (bio si possible), les œufs (bio)

On augmente :

Sa quantité de fruits et légumes, en essayant de faire la part belle aux crudités si vous n’avez pas de souci pour les digérer (essayez de saupoudrer vos crudités avec de la levure de bière, elle peut vous aider à mieux digérer)
Son temps de repas et de mastication : vous allez aider considérablement votre digestion et ainsi soulager votre organisme.
Boire plus : pour aider votre corps à éliminer les déchets, il faut boire afin d’aller aux toilettes plus souvent. Choisissez une eau peu minéralisée pour ne pas fatiguer vos reins (attention aux eaux de type Contrex, Hépar…)
3 – On reprend une activité physique :

Marche, vélo, course à pieds…si possible quotidienne, la reprise d’une activité physique accompagne idéalement votre cure, favorisant le nettoyage intérieur.

 

Le principe de la cure de drainage est d’avoir un apport alimentaire le moins encrassant possible pendant que les plantes nettoient votre corps. Si vous suivez cette cure pendant 21 jours, vous allez obtenir de bons résultats 😊
Vous ne devez ressentir aucune fatigue après les 3 premiers jours. Vous pouvez avoir quelques signes de détoxination comme l’apparition de boutons, une langue un peu plus chargée, des petits maux de tête mais rien de doit excéder 3 jours.
Si c’est le cas, il vaut mieux stopper votre cure et consulter un naturopathe afin de mettre en place un protocole qui correspondra mieux à votre vitalité du moment.

Je vous souhaite une très belle journée en ce premier jour de printemps 😊

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s