La cure de raisin

Célèbre monodiète, la cure de raisin se pratique généralement en septembre-octobre.
La cure de raisin permet de faire en même temps une cure de détoxination, de drainage et de revitalisation. En effet, en étant à la fois préventive et curative, elle va nettoyer et mettre l’organisme au repos, améliorant ainsi votre vitalité.
Sa mise en application va permettre une purification de l’organisme en éliminant les toxines par les émonctoires, portes de sortie de nos déchets (pour rappel, il s’agit des reins, de la peau, des poumons et enfin foie-intestins).

Que peut vous apporter la cure de raisin ? 
– Elle va stimuler votre immunité, ce qui vous donnera une meilleure défense contre les agressions extérieures.
– Elle revitalise le corps et l’esprit
– En cas de troubles digestifs (constipation, coliques, gaz, ballonnements, diarrhées et lourdeurs d’estomac), il y aura une nette amélioration pendant et après la cure.
– Si vous êtes sujet aux insomnies, une amélioration du sommeil est constatée, qui continue même après la cure.
– Pour les problèmes de peau, votre teint sera plus resplendissant !
– Fatigue, nervosité et irritabilité sont les désagréments les plus améliorés par la cure.
– Pour les personnes qui ont un excès de poids, une perte moyenne de 3 kg par semaine est constatée (mais ça dépend de la quantité de raisin mangé, de l’activité physique et du métabolisme de la personne). Il est bon de noter qu’une monodiète ne doit pas être commencée si le but est uniquement de perdre du poids, ce n’est pas son but.

Petit mode d’emploi pour une cure réussie : 
Prévoyez 3 à 5 jours avant la cure d’alléger votre alimentation en enlevant : viande, sucre blanc, pain, tous les plats raffinés, alcool, café et idéalement cigarette.
Nourrissez vous essentiellement de légumes et fruits, cuits et crus.
Pensez à commander votre raisin quelques jours avant soit dans votre AMAP soit dans votre boutique bio.
Il est essentiel de prendre du raisin bio ou issu de l’agriculture raisonnée. (Ne vous lancez jamais dans une monodiète avec des fruits ou légumes contenant des pesticides !).  Veillez également à avoir un raisin bien mûr.

Les variétés de raisins conseillées sont : le chasselas (blanc) pour la finesse de sa peau et sa teneur en sucre équilibrée. Vous pouvez l’alterner avec le muscat (blanc ou noir). 
Eviter les raisins à peau épaisse, comme l’italia par exemple.

Vous viellerez également à laver votre raisin, abondamment, dans une eau où vous aurez ajouté quelques gouttes de citron (afin d’éviter les irritations digestives).

Déroulement de la cure : 

Deux possibilités s’offrent à vous.
Soit vous faites une cure dite partielle, c’est à dire que vous remplacez un de vos repas par du raisin, à raison de 250 à 500 g. Cette solution est idéale si vous n’avez jamais fait de monodiète intégrale. Vous pouvez pratiquer cette cure pendant 1 à 2 semaines, sans souci. Gardez une alimentation hypotoxique sur les autres repas (il n’est pas question de manger un énorme steack frites le midi et du raisin le soir 🙂 ).

Deuxième possibilité, la cure intégrale. Vous ne mangez que du raisin. Le bon rythme est un repas toutes les 2-3 heures. Vous devez manger la peau et les pépins.
La quantité peut varier de 1 à 2 kilos par jour, parfois 3.
La première fois, ne pas dépassez 5 à 7 jours de cure, même si vous vous sentez bien.
La suivante, vous pourrez augmenter la durée si vous le souhaitez.
Idéalement, commencez votre cure le week-end, même si vous pouvez tout à fait continuer à travailler normalement pendant votre cure.

Dans les deux cas, buvez au moins 1 litre et demi à 2 litres d’eau par jour et des tisanes sans sucre si vous le souhaitez. Pas de café surtout.

A savoir : comme dans toute cure de détoxination, votre corps va réagir, plus ou moins fortement selon votre degré d’encrassement. Vous pouvez ressentir des maux de tête, des nausées, vous sentir très fatigué, avoir froid, voir être constipé.
Ne vous inquiétez pas, c’est passager et cela va s’estomper. Par contre, si les désagréments persistent, il est peut être temps d’arrêter votre cure.
Si c’est votre première cure, il est préférable de vous faire accompagner par un naturopathe qui vous guidera et vous aidera à mener à bien votre cure 🙂

Après votre cure, vous reprendrez la même alimentation que vous aviez avant le début, c’est à dire uniquement végétale pendant 2-3 jours puis vous pouvez réintégrer progressivement les autres aliments.
Respectez bien ces consignes. Elles sont aussi importantes que le déroulement de la cure elle-même et elles permettent surtout d’amplifier vos résultats.

Contre indications : Les personnes atteinte d’un diabète insulinodépendant ne peuvent pas faire cette cure qui est trop riche en sucres rapides pour eux.
Elle est également contre indiquée aux femmes enceintes, aux personnes ayant des troubles du comportement alimentaire, les personnes trop maigres, les enfants et les personnes très affaiblies.

Faire une monodiète n’est jamais anodin. Il faut vous assurer d’avoir une vitalité suffisante pour la faire, sinon le résultat obtenu pourrait être à l’inverse de celui souhaité. N’hésitez pas à demander conseil à votre naturopathe.

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s