La figue et le figuier en gemmothérapie

Comme dans beaucoup d’autres fruits, la figue possède de nombreuses vertus dans le domaine de la santé.
La richesse de la figue en fibres et en potassium sont les principaux éléments nutritifs, contribuant à prévenir de nombreuses affections.
Pour rappel, les fibres aident dans tous les aspects de la digestion : elles permettent de bien absorber les nutriments et contrôlent le taux de sucre absorbé durant le repas, l’empêchant ainsi d’augmenter trop rapidement.

Pourquoi consommer de façon régulière les figues ?

La figue fraîche a un indice glycémique bas mais un pouvoir antioxydant élevé.
Sa richesse en glucides, protéines et fibres la rend très nourrissante.
Pour 100 g de figue fraîche, vous avez 74 calories (249 dans sa version sèche) et 2,9 g de fibres (9,2 g si sèche).
Elles aident à  : abaisser l’hypertension artérielle, contrôler le cholestérol, soulager la constipation…
Leur richesse en potassium permet de contrecarrer la consommation souvent excessive de sodium (sel).
La figue contient également du calcium, de la vitamine C et A (ces éléments nutritifs augmentent dans le fruit séché).
Vous pouvez consommer la figue fraîche d’août à octobre.

A noter également, émolliente et adoucissante, la figue soulage la toux et l’enrouement (notamment en cas de rhume ou de bronchite).
Les gargarismes de décoction de figues (100 g de figues sèches par litre d’eau) se révèlent très efficaces contre les inflammations et les abcès dentaires.

Le figuier en gemmothérapie : 

Le figuier a une action équilibrante. C’est un macérat majeur en gemmothérapie.

a) Il agit avant tout sur le stress.  c’est un anxiolytique de premier ordre, utile pour neutraliser les effets de la nervosité et du stress, tant intérieur qu’extérieur et de ses effets secondaires à court ou long terme. Son action anti-angoisse et neurosédative est remarquable.
Associé à l’aubépine (pour la mémoire), il fait merveille auprès des élèves et étudiants en période d’examens.

b) Son action sur la sphère digestive est harmonisante. Le macérat de figuier s’utilise comme draineur de l’estomac. C’est un remède puissant des ulcères » duodénaux et gastriques, même récidivants (il contribue au sevrage de la cimétidine), des hernies diaphragmatiques (hernie hiatale), de l’aérophagie, des dyspepsies, des dysphagies œsophagiennes (reflux gastrique tant chez l’adulte que chez le nourrisson, vomissements, nausées). Il facilite la cicatrisation des muqueuses de l’estomac et guérit efficacement les gastrites diverses (gastrite érosive, gastrite chronique, gastro-duodénite).

Il intervient dans les colites diverses (recto-colites ulcéreuses, maladie de Crohn), calme les gargouillis intestinaux, l’aérophagie et la sigmoïdite. Il agit efficacement dans les tendances boulimiques, régule l’appétit (tant en hypo qu’en hyper), calme les nausées et les indigestions d’origine nerveuse en normalisant les sécrétions stomacales (hypo-hyperchlorhydrie. Il contribue à traiter l’obésité et s’avère un bon complément dans tout régime amincissant, ne serait-ce que pour calmer la nervosité en résultant.

Contre-indications : traitement allopathique anti-inflammatoire, aspirine, fluidifiants sanguins (risques de « troubles de la coagulation » à cause de certains composés de ce macérat : coumarine et eugénol).

Ses propriétés thérapeutiques sont multiples. Si vous souhaitez plus de renseignements sur l’utilisation des bourgeons, dont le figuier, n’hésitez pas à me contacter 🙂

Belle semaine à vous ❤

 

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s