Les vertus du pollen cru

Les produits de la ruche sont très connus pour leurs grandes vertus et ils sont considérés comme des super-aliments (dont je vous ai parlé il n’y a pas si longtemps 🙂 )
On parle souvent du miel, de la propolis ou encore de la gelée royale mais moins du pollen.
Pourtant, ses qualités sont vraiment nombreuses :
– Il permet la régulation de la flore intestinale : il contient 5 à 8 ferments lactiques et 3 levures qui permettent de réensemencer la flore.
– Il aide à lutter contre les carences et la fatigue : il contient environ 5 % de minéraux : calcium, chlore, cuivre, fer, magnésium, manganèse, phosphore, potassium, silicium, soufre…des vitamines B (B1 B2 B3 B5 B6 B9 B12), C, et de la provitamine A.
– Il joue un rôle très important au niveau des défenses naturelles : il possède de très nombreuses enzymes, coenzymes, stérols qui en font un aliment immunostimulant de grande qualité qui contribue à renforcer les défenses naturelles.
– Antioxydant
– Il est conseillé en période de croissance, allaitement, grossesse et convalescence.

Composition du pollen :
Pour l’ensemble des pollens, on va retrouver des protéines (de 14 à 23 g/ 100 g), des lipides (de 3 à 9 g / 100 g), des glucides (de 49 à 64 g / 100 g), des fibres (de 10 à 14 g / 100 g), des vitamines, des oligoéléments, des polyphénols.
Le pollen contient les 8 acides aminés dits essentiels qui doivent être apportés par l’alimentation car l’organisme ne sait pas les fabriquer.

Les différents pollens :

Le pollen de Ciste : C’est le pollen de la sphère intestinale en raison de sa richesse en lacto-ferments (action pré et probiotique), c’est un grand anti-inflammatoire intestinal (il peut être pris dans les maladies de Crohn et les maladies inflammatoires du tube digestif).  C’est également un revitalisant général, il aide à lutter contre la fatigue. Il est également très riche en antioxydants.

Le pollen d’Aubépine : C’est LE pollen hyperprotéiné (23 g / 100 g). Il est particulièrement recommandé pour les carences en Fer pour sa richesse en cet oligoélément et aussi pour sa teneur en vitamine C qui augmente l’absorption du fer non héménique (végétal).
C’est le plus riche des pollens en protéines végétales : il compense idéalement les apports limités en certains acides aminés des régimes végétariens ou végétaliens. Il sera conseillé également aux sportifs.
Riche en vitamines B1 et B2, il joue un rôle non négligeable dans le métabolisme énergétique.

Le pollen de Saule : Il est très intéressant pour tous les problèmes de vue, également dans la prévention de la DLMA (dégénérescence maculaire liée à l’âge) et de la cataracte.
Grâce à sa grande richesse en Zinc, il accompagne très bien tous les problèmes de prostate.
Le pollen de saule est à conseiller aux mamans : il favorise la lactation grâce aux vitamines B6 B3 B2 B1 E et C ainsi que sa grande richesse en vitamine B9.
Pour les femmes enceintes, il diminue le risque de malformations du tube neuronal (moelle épinière et cerveau).

Le pollen de Châtaignier : particulièrement recommandé aux femmes après 40 ans, il est d’une grande aide dans la régulation hormonale féminine (il contient des phyto-estrogènes).
C’est le pollen de la sphère nerveuse : une importante quantité de tryptophane (précurseur de la sérotonine) et de vitamine B6 vont soutenir les personnes anxieuses, stressées ou déprimées.
C’est également le grand champion des aliments antioxydants.

Le pollen de bruyère : sa grande richesse en minéraux alcalins (calcium, magnésium, potassium…) ainsi qu’en Zinc fait de lui un grand régulateur de l’équilibre acido-basique. Sa teneur en fibre insoluble facilite le transit et limite la constipation.
le pollen de bruyère permet de nettoyer et stimuler le fonctionnement des reins. C’est un excellent draineur et il contribue à éliminer les toxines de l’organisme.
De plus, il favorise la souplesse des vaisseaux sanguins grâce à sa teneur très élevée en Rutine qui contribue à une bonne micro-circulation.
A noter que la rutine est également un excellent rééquilibrant de la thyroïde.

Quel pollen choisir et comment le prendre ?

Pour ma part, je vous conseille vivement le pollen cru. C’est un aliment vivant qui garde toutes ses propriétés. Vous le trouverez au rayon surgelés des magasins bio ou encore sur internet. Je vous recommande le site de l’abeille heureuse  pour la qualité de leurs produits.

Quelles doses quotidiennes ?
Chez l’enfant de 3 à 6 ans : 4 à 8 g soit 1 cc bombée
de 6 à 12 ans : 8 à 12 g soit 1 c à dessert bombée
de 12 à 16 ans : 12 à 15 g soit 1 CS rase
Chez l’adulte : 15 à 20 g en cure d’entretien soit 1 grosse CS bombée
30 à 40 g en dose de charge ou d’attaque (soit 2 grosses CS bombées).

A faire en cure de 3 à 6 semaines, idéalement aux changements de saisons Printemps et Automne.
Pour les convalescents, il faut choisir la cure d’attaque et la faire au moins 2-3 mois pour avoir de bons résultats.

Il sera à prendre le matin. Pour la très grande synergie qui existe entre les fruits et le pollen, si vous vous faîtes une salade de fruits le matin, mangez le en même temps. Sinon, vous pouvez le mélanger à de la compote ou un yaourt.

Le pollen et les allergies 

Il est important de distinguer le pollen dit entomophile (récolté par les abeilles) du pollen anémophile, qui lui est transporté par le vent et provoque les réactions allergiques de type rhinite, rhume des foins, larmoiement…
Il est bon de savoir que la consommation de petites quantités de pollen entomophile peut même servir à immuniser contre les allergies saisonnières.
Mais il est préférable quand même, en cas de fortes allergies, de commencer par de toutes petites doses et voir si il y a une réaction.

Pour conclure, vous pouvez essayer différents pollens mais les uns après les autres, jamais en même temps. Laissez un petit temps (qu’on appelle fenêtre thérapeutique) de 5-7 jours entre deux cures.

Je vous souhaite une très belle semaine 🙂

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s